Une vie comme un casse-tête, un puzzle en mille morceaux ramenés à quarante fragments comme des estampes dépeignant les hauts et les bas d’un Trifluvien courant à travers l’existence pour rassembler les morceaux épars de sa vie.
sortie-182-pour-trois-rivieres-c1-400

Sortie 182 pour Trois-Rivières

Récits de disparitions, catastrophes et mille merveilles

michel lord

Maintenant que je me suis mis à l’écriture «fictive», disons narrative et autobio…, je me permets de verser baume et venin sur mon passé, mon présent, pour la plus grande gloire… de rien. Juste comme ça, sans avoir de plan précis, comme pour ce texte improvisé, sans vouloir faire ma Comédie humaine ou mes Rougon-Macquart, ou mon petit Anatole France, ma Recherche du temps perdu, oui mais, un nuage passe et un gros, mon petit Jacques Ferron dans son Arrière-cuisine, mes Originaux et détraqués à moi, ou pour traduire, à l’instar de Gabrielle Roy, mes détresses et mes enchantements, ne me trouvant pas le génie, tant s’en faut, de ces monstres sacrés.

Allez, ce ne sera pas mon Voyage au bout de la nuit, même si, côté style, ce n’est pas l’envie qui manque. Ni l’ambition, mais je me trouve chanceux d’avoir cette énergie qui me pousse à rédiger, après tous ces empilements de récits vénérables, ces tout petits fragments narratifs à travers lesquels je rends compte à ma façon des beautés et des laideurs du monde qui a été le mien et qui continue de l’être en ce siècle de misère. 

2020 | ISBN: 9778983785377 | Éditions de la Grenouillère, vécu | 200 pages

Revue de presse

« Petits croquis »
pour un grand parcours

Olivier Dumas L’Aut’journal,
Février 2021

Le texte le plus poignant […] demeure celui sur Marie-Thérèse Chauvet, surnommée Sleepy la Goune, une copine qu’il rencontre dans les bureaux de Mainmise à Montréal en 1974. Celle-ci l’héberge dans l’appartement qu’elle partage avec deux des figures marquantes de la revue, Jean Basile (« avec son allure de géant ») et Georges Khal, « les gens les plus accueillants de la terre ». […] Tragique, le dénouement ne laissera personne de glace.

Article complet

Voyage au-delà de soi

Jean-François Crépeau
Le Canada Français, Novembre 2020

Michel Lord déboulonne, à sa façon, le mythe de l’intellectuel vivant sous une cloche de verre, ne s’intéressant pas aux contingences de la vie quotidienne ou aux questions de société. Télécharger le PDF

Récits et nouvelles de véritables disparitions,
de catastrophes et de merveilles parfois indicibles

Denys Gagnon
Novembre 2020

Absolument charmeur et prometteur, le sous-titre donne déjà le ton à un texte qui se déroule ensuite comme une belle promesse tenue, et qui évite les pièges pontifiants de l’apologie, ou d’une démonstration qui empile preuves sur preuves, et justifications sur justifications. Suite

Lettre de Jean‑Claude Susini et Nathalie Dolbec

Novembre 2020

…J’ai été piégé, croyant au départ que ces quelque quarante « vignettes » (pour parler vulgaire) m’autorisaient une lecture commodément fragmentée. Eh bien non, comme dans les Kinderszenen du père Schumann, un appel d’air m’entraînait de l’une à l’autre. Un vent de fraîcheur, de colère, ou de « douce folie », au choix. Un régal. Suite

Culture hebdo

Novembre 2020

Un livre ouvert – La marque distinctive du gars, c’est qu’il est tout en transparence … Mettez son livre au-dessus de votre pile d’achats, vous ne serez pas déçus. L’authenticité est chose précieuse et rare. Il est peut-être l’homme honnête que cherchait Diogène dans l’Antiquité. Lien