25 ans de nouvelles québécoises par ses meilleurs nouvelliers et nouvellières (1996-2020)

Un ouvrage de référence essentiel pour toutes les bibliothèques qu’elles soient publiques ou privées.

Sortie 182 pour Trois-Rivières

Portrait fragmenté de la vie d’un homme à la fois porté, ballotté par son époque et en révolte contre elle.

Revue de presse et commentaires récents

« Et ce livre, cette somme, se lit comme un roman. » Louis-Philippe Hébert, éditeur

Comme il a raison, cet éditeur, et comme il mérite qu’on le lui dise ! Car cette rétrospective aurait pu n’être qu’un catalogue pour érudits. Mais Michel Lord a toujours parlé de livres et de littérature comme d’organismes vivants (ce que c’est bel et bien, mais que peu de gens savent reconnaître… et, surtout exprimer), dont la réalité alterne doutes et réussites, incertitudes, flottements, puis coups d’éclat. L’art sait où il va, et Michel Lord en retrouve la trace, peu importe où il dépose un texte, une aventure, une intrigue, un personnage. Et, comme doit le faire un critique (un vrai critique, qui sait aussi bien écrire qu’il sait lire), il nous indique où regarder, et (sans pourtant jamais pontifier) comment voir pour tout voir : un homme de lettres qui, par la largeur de ses vues, la qualité de son travail et ses propres dons de narrateur, justifie à sa façon l’écriture persistante (et triomphante) de ceux qui écrivent.

Lettre de Maurice Émond

Sortie 182 pour Trois-Rivières, Avril 2021

… Je l’ai lu d’une traite tant il me retenait. J’en reste profondément remué, encore sous le charme de tes propos, de ton style unique et original aux magnifiques longues phrases « en équilibre impondérable », dirait Saint-Denys-Garneau, phrases qui prennent aisément et comme naturellement leur envol, s’amplifiant harmonieusement sans jamais perdre le fil qui les porte jusqu’au point final. Comme une longue et profonde respiration. Suite

« Petits croquis » pour un grand parcours

Sortie 182 pour Trois-Rivières
Olivier Dumas, L’Aut’journal,
Février 2021

Le texte le plus poignant […] demeure celui sur Marie-Thérèse Chauvet, surnommée Sleepy la Goune, une copine qu’il rencontre dans les bureaux de Mainmise à Montréal en 1974. Celle-ci l’héberge dans l’appartement qu’elle partage avec deux des figures marquantes de la revue, Jean Basile (« avec son allure de géant ») et Georges Khal, « les gens les plus accueillants de la terre ». […] Tragique, le dénouement ne laissera personne de glace.

Article complet

Voyage au-delà de soi

Sortie 182 pour Trois-Rivières
Jean-François Crépeau
Le Canada Français, Novembre 2020

Michel Lord déboulonne, à sa façon, le mythe de l’intellectuel vivant sous une cloche de verre, ne s’intéressant pas aux contingences de la vie quotidienne ou aux questions de société. Télécharger le PDF

Récits et nouvelles de véritables disparitions, de catastrophes et de merveilles parfois indicibles

Sortie 182 pour Trois-Rivières
Deny Gagnon, novembre 2020

Absolument charmeur et prometteur, le sous-titre donne déjà le ton à un texte qui se déroule ensuite comme une belle promesse tenue, et qui évite les pièges pontifiants de l’apologie, ou d’une démonstration qui empile preuves sur preuves, et justifications sur justifications. Suite

Lettre de Jean‑Claude Susini et Nathalie Dolbec

Sortie 182 pour Trois-Rivières
Novembre 2020

…J’ai été piégé, croyant au départ que ces quelque quarante « vignettes » (pour parler vulgaire) m’autorisaient une lecture commodément fragmentée. Eh bien non, comme dans les Kinderszenen du père Schumann, un appel d’air m’entraînait de l’une à l’autre. Un vent de fraîcheur, de colère, ou de « douce folie », au choix. Un régal. Suite

Culture hebdo

Sortie 182 pour Trois-Rivières Novembre 2020

Un livre ouvert – La marque distinctive du gars, c’est qu’il est tout en transparence … Mettez son livre au-dessus de votre pile d’achats, vous ne serez pas déçus. L’authenticité est chose précieuse et rare. Il est peut-être l’homme honnête que cherchait Diogène dans l’Antiquité. Lien

Contact